En 1949 les hôteliers au Luxembourg revendiquaient la création d’une école hôtelière. Bien qu’à l’époque la plupart des entreprises se transmettaient de père en fils, les professionnels étaient conscients de la nécessité d’offrir à leurs enfants une formation garantissant une structure et une certification reconnue.

Leur syndicat, le « Syndicat des Aubergistes et Cafetiers organisés du Grand-Duché de Luxembourg (SACOL) » finançait le fourneau et une première école vit le jour sous un régime privé permettant aux enfants des exploitants de suivre une formation polyvalente pendant les mois d’hiver.

Cette initiative du SACOL trouvait l’appui de la Ville de Diekirch et du ministère de l’éducation de l’époque. La rémunération des enseignants et les frais des locaux étaient prises en charge par l’Etat.

La reprise de l’école par l’Etat s’est faite de manière progressive.