EHTL : une rentrée sous le signe de l’optimisme

Le bon choix pour 300 élèves et étudiants
EHTL - Rentrée 2020/21
Face à la crise sanitaire qui secoue la planète, les secteurs de l’Horeca et du tourisme ne sont évidemment pas épargnés. Cependant, malgré la morosité économique, l’EHTL reste confiante et a fait le choix de placer la rentrée 2020/2021 sous le signe de l’optimisme.

Lors de la rencontre avec chacune des nouvelles classes, le directeur M. Lanners a souligné l’importance des métiers de l’hospitalité : l’accueil professionnel et chaleureux du client, un comportement impeccable, les talents d’organisation et de gestion ou encore la prise d’initiative sont autant de compétences que les élèves et les étudiants ont l’occasion de développer tout au long de leur cursus et qui garantiront leur employabilité sur le marché du travail. Leur diplôme leur ouvrira des portes bien au-delà des secteurs de la restauration, de l’hôtellerie ou du tourisme. Et puis, même si aujourd’hui nul ne peut prédire l’évolution de la pandémie, il est permis d’espérer une embellie et une reprise économique.

Entretemps, il a été vivement recommandé aux futurs « nouveaux spécialistes du client » de faire preuve d’ambition, de curiosité et d’exigence envers soi-même, comme y incite quotidiennement le leitmotiv de l’EHTL, Striving for Excellence, et ce, quelle que soit la voie de formation choisie. En effet du CCP au BTS, il importe de donner le meilleur de soi-même, voire de se dépasser pour viser toujours plus haut. Le parcours des apprenants peut d’ailleurs être comparé à celui d’un alpiniste qui gravit une montagne : plus l’ascension est longue et ardue, plus grande est la satisfaction non seulement d’avoir atteint le sommet, mais aussi de pouvoir mesurer le chemin parcouru et les efforts fournis pour y parvenir. L’aspect financier n’est pas non plus à négliger. En effet une récente étude réalisée par le STATEC indique clairement que le salaire augmente de plus d’un tiers à chaque niveau d’éducation supplémentaire :  le salaire annuel moyen brut est de 53 904 euros pour le détenteur d’un diplôme de fin d’études secondaires, contre 81 446 euros pour ceux qui décrochent un bachelor.

Pour l’heure, l’objectif était de faire la connaissance d’un nouvel environnement de travail et de prendre ses marques : accueil par les régents, présentation de la charte scolaire, séances d’information concernant les tenues réglementaires et l’ensemble des aspects pratiques inhérents à l’école, activités avec le SePAS, distribution des iPads et workshops pour une utilisation efficace et responsable de l’outil informatique. Dès leurs premiers pas, les nouveaux élèves et étudiants ont pu se rendre compte de la spécificité de l’EHTL et mesurer la chance de se retrouver dans des salles de classe spacieuses où le nombre maximum d’apprenants est de 15.

Certes l’organisation scolaire a subi certains aménagements en raison de la situation actuelle, mais l’EHTL est à nouveau ce lieu d’apprentissage et d’épanouissement pour les quelque 300 élèves et étudiants qui ont décidé de se former dans le domaine du service au client. Côté projets, la détermination et l’engagement de l’école restent intacts : participation à l’exposition universelle de Dubaï, création d’une mini-entreprise pour la promotion de l’huile d’olive et d’autres produits estampillés EHTL, mise en place d’une nouvelle expérience de blended learning pour favoriser l’autonomie des élèves et des étudiants.